03 mai 2009

Taille de bambous



Ca m'a pris d'un coup. J'ai eu envie de tailler les bambous. Après 2 ou 3 ans de croissance, ils commençaient à être très touffus.

J'ai réalisé simultanément deux types de taille :
- une taille d'éclaircissage, consistant à retirer les chaumes les plus anciennes (donc les plus petites, à ce stade de développement des bambous, puisqu'ils ont été plantés jeunes)
- une taille de formation, consistant à réduire ou supprimer les branches pour améliorer le graphisme du chaume



| Sur la 1ère photo, on distingue les 2 générations de chaumes : au milieu les plus anciennes, plus petites et plus touffues, et sur les côtés, les nouvelles, plus hautes et moins denses. La taille permet d'harmoniser l'ensemble (même si ici j'ai laissé quelques anciennes chaumes pour ne pas complètement dégarnir le centre) et de rendre le bambou plus graphique.

Taille d'éclaircissage
Il suffit de repérer les chaumes les plus anciennes et de les couper au ras du sol. Sur un bambou planté jeune et pour la première taille, c'est assez facile : les chaumes les plus anciennes sont les plus petites et les plus fines, puisque ce sont celles que le bambou initialement. Par contre pour les années suivantes, une fois que la croissance a atteint sa vitesse de croisière et que d'une année sur l'autre, les chaumes gardent la même taille, il faut ruser pour reconnaître les anciens. La littérature spécialisée (voir ci-dessous) donne quelques astuces : la couleur, qui évolue avec les années ; le son émis par le chaume lorsqu'on le frappe avec un objet dur ; le nombre de cicatrices laissées par les feuilles en se détachant du rameau. Une autre solution, plus fiable mais plus laborieuse à mettre en oeuvre, consiste à marquer les nouveaux chaumes chaque année à la peinture (couleur, chiffre, forme...).


| Avant / Après

Taille de formation
Comme pour les arbres (voir l'article sur le niwaki), la taille de formation permet d'améliorer l'aspect du bambou en apprivoisant son développement. La taille des bambous est toutefois beaucoup plus simple, le bambou étant longitudinal il y a assez peu de questions à se poser.

Je souhaitais avoir des chaumes nus dans leur partie basse, avec simplement des feuilles sur le dernier quart, en haut. La manipulation est très simple, il suffit de couper les branches sur chaque chaume, au ras du chaume.

Une autre technique de formation permet de densifier le feuillage autour des chaumes, en évitant que des branches trop longues se forment. Pour ce faire, il faut intervenir dès qu'un jeune chaume est arrivé à sa hauteur normale, et que ses branches sont sorties, mais avant que les feuilles ne soient sorties. A ce moment-là, couper les branches à environ 1/3 de leur longueur (autrement dit, supprimer les 2/3). La pousse des feuilles va alors naturellement se concentrer sur les branches ainsi réduites.


|Fargesia angustissima, avant la taille


|Fargesia angustissima, après la taille


Quelques livres sur les bambous (avec notamment des conseils concernant la taille)

Le premier est, je pense, une réédition du livre "Les bambous" d'Yvez Crouzet (Rustica Editions, 2005). Le second, "Bambous rustiques - Apprivoiser le dragon" est beacoup plus cher mais également plus complet.

3 commentaires:

Ingrid a dit…

bonjour ,
je suis un peu plus éclairée sur la taille des bambous , j'ai plusieurs specimens dans mon mini jardin et je dois avouer que l'envahissement se fait comme il se doit ! j'ai déjà taillé mais vous vers quelle période l'avez-vous fait ? sept ? car juin ce sont les nouvelles pousses chez moi donc je n'ai pas osé trop y toucher ... merci :)

Dr Chewbacca a dit…

Bonjour. Désolé pour cette réponse tardive. La taille a été réalisée peu avant la publication de l'article, c'est-à-dire fin mai / début avril. Par contre il ne s'agissait pas de nouvelles pousses.

jean-michel a dit…

je suis aussi un grand fan de cette herbe