18 octobre 2006

Quelques orientations générales

Bien qu'il n'existe pas un code strict dans la création d'un jardin japonais et encore moins dans celle d'un jardin d'inspiration japonaise (par définition), on peut dégager quelques orientations générales.

Note : on fait abstraction ici du jardin zen, jardin sec entièrement minéral, plus codifié que le jardin "normal"

Chemin dans les bambous
  • le vert comme couleur dominante, assez peu d'autres couleurs : contrairement aux jardins français très fleuris et souvent multicolores, le jardin japonais est plutôt sobre sur le plan des couleurs et donc des fleurs. Seules quelques fleurs aux couleurs assorties sont présentes en petites touches (azalées japonaises rouges ou roses, iris orientaux en bordure de plan d'eau...) ; elles servent à marquer le passage des saisons en apportant ponctuellement des petites touches colorées qui vont ressortir au milieu du vert ambiant.
Vegetal Vs. Mineral
  • l'alliance du minéral et du végétal : les pierres, les graviers et le sable sont utilisés pour donner au jardin une dimension supplémentaire. Les grosses pierres, disposées par groupes en nombres impairs (3, 5...) symbolisent, de manière générale, la longévité ; selon leur forme et leur disposition, elles peuvent aussi représenter des animaux, des îles, des éléments... Les graviers et le sable sont souvent utilisés pour représenter des surfaces aquatiques : un lac, un océan, un cours d'eau... Pour accentuer cette imitation, on les ratisse afin de représenter des vagues et des ondulations.
National Museum exit - Ueno - Tokyo
  • l'élément aquatique : l'eau est présente sous la forme d'un petit ruisseau, d'un étang, d'un bassin (suivant la configuration et la taille du terrain...). Si le terrain n'a pas de point d'eau et si on ne souhaite pas en créer un, on peut représenter l'eau métaphoriquement, en utilisant de petits graviers blancs ou du sable formant une surface plane (voir point précédent).
Imperial Palace - Samurai guard house
  • pas de symétrie, pas de figures géométriques : les haies parfaitement droites, les chemins qui se croisent à angles droits, les massifs de fleurs circulaires... pas de ça dans le jardin japonais, qui est une représentation (stylisée, mais représentation quand même) de la nature. Les pierres sont groupées en nombres impairs, les massifs ont la forme d'étangs naturels, les arbres et buissons sont taillés et guidés suivant des formes courbes et/ou tortueuses...
  • un choix de végétaux cohérent :
    • bambous pour le fond végétal, les haies, les brise-vues,
    • bambous nains, fougères, buissons taillés dans des formes arrondis pour les massifs plus bas,
    • mousses et autres tapis de verdure au ras du sol pour couvrir les surfaces au sol...
    • parmi les arbres, on utilise principalement des conifères (qui peuvent être guidés dans leur croissance et taillés afin d'obtenir des effets japonisants), des érables japonais dont la couleur des feuilles évolue avec les saisons, des cerisiers japonais (généralement isolé devant un fond plus sombre pour une mise en valeur) qui donnent de petites fleurs blanches/rosées au printemps (mais pas de cerises)...
Arbre Bamboos in the Imperial Palace park
  • une structure végétale en plans : les végétaux les plus hauts sont placés au fond, et on avance progressivement vers le visiteur en utilisant des plantes de plus en plus basses.
Clairière
  • pas trop de décor : pas de nains de jardins, de statues de femmes nues ou de lions en grès... Dans le jardin d'un temple ou d'un monastère japonais, il y a bien sûr des statues de différentes divinités, mais lorsqu'on importe l'idée du jardin japonais, il vaut mieux être prudent, au risque de sombrer dans la kitchitude en plaçant dans le jardin des statues de dragons et de bouddhas, des miniatures de pagodes et autres éléments qui s'adaptent mal chez nous. Une lanterne de pierre bien choisie pourra ainsi être largement suffisante (en plus d'être utile si on place une lampe à l'intérieur).
Note : la plupart des photos illustrant cet article viennent de Flickr ou bien ont été prises par moi-même (et elles sont aussi sur Flickr...). Prochainement sur ce blog : un article avec une sélection des groupes Flickr qui contiennent des photos de jardins japonais.

1 commentaire:

marine a dit…

votre site est très précis, très détaillé, très planifié, très agréable... merci